projet1

Nouvelle construction de la STEP El Attar (Tunisie) Conseil techniquedivider scroll_text]

  • Office National de l´Assainissement (ONAS)
  • 2008 – 2012
  • L’Office National de l’Assainissement ONAS projette la construction d’une nouvelle station d’épuration (d’une capacité de 720 000 EH) dans l’agglomération de Tunis pour décharger les stations d’épuration existantes qui sont surchargées. Pour l’assistance à la surveillance des travaux du maître d’oeuvre un appel d’offres international a été lancé pour l’assistance technique de la part d’un bureau d’ingénieurs. Ensemble avec le bureau d’ingénieurs local SCET – Tunisie nous avons pu gagner l’ appel d’offres. Par plusieurs missions sur place on réalisera donc cette assistance.

 

projet2

Assainissement de la zone à aménager «Kirchheimer Bergle»

  • Ville de Bopfingen
  • 1997 – 1999
  • Pour toute la zone à aménager „Kirchheimer Bergle“ de la ville de Bopfingen l’assainissement a été conçu dans un système unitaire modifié comprenant le traitement et la retenue des eaux pluviales.

 

projet3_1

Evacuation des eaux usées à Krailshausen, Sigisweiler, Reupoldsrot et Kreuzfeld

  • Ville de Schrozberg
  • 2001 – 2007
  • Conception, appel d’offre et réalisation :

    Construction du réseau eaux usées des villages de Krailshausen, Sigisweiler, Reupoldsrot et Kreuzfeld, DN 200.
    Construction de l’adduction des eaux usées à la station d’épuration de Schrozberg avec 8 stations de pompage et conduites d’évacuation en charge (1 station de pompage pneumatique)
    Construction et réhabilitation du réseau eaux pluviales, DN 1200 – DN 300
    Longueur totale des réseaux 9 km
    Renouvellement du réseau eau potable
    Renouvellement de la route principale avec rigoles
    Aménagement de la place centrale du village
    Renouvellement de l’éclairage publique


 

projet4

Evacuation des eaux usées des villages de Engelhardshausen, Heufelwinden, Wittenweiler, Blaubach, Simmetshausen, Ehringshausen, Naicha, Mittelbach

  • Municipalité de la commune de Blaufelden
  • 2001 – 2006
  • Conception des réseaux d’assainissement séparatifs, DN 800 – DN 50, longueur totale des réseaux 17 km, avec des parties de réseaux en système d’évacuation en charge 44, stations de relevage avec pompes-macérateurs et nettoyage par air comprimé, évacuation des réseaux par conduites en charge à Gammesfeld, Wiesenbach et Blaufelden.

 

projet5

Station d’épuration Dattenhausen

  • Association fonctionnelle pour l’assainissement „Härtsfeld“
  • 2000 – 2005
  • Description du projet L’association fonctionnelle consiste en plusieurs villes et communes qui se sont jointes pour la gestion de l’assainissement. L’association s’occupe aussi bien du traitement des eaux usées dans la step Dattenhausen (17 000 équivalents-habitants) que de la gestion de 57 km de canalisations communes et de 21 bassins d’orage.

    Dispositions appliquées Réhabilitation des étangs pour traitement de finition 2000
    Agrandissement de l’aire de stockage de boues 2002
    Renouvellement de la télécommande et du contrôle de processus 2003/2004
    Réhabilitation de l’épaisseur de boues 2004
    Réhabilitation de la station de pompage d’admission 2004
    Conception pour l’agrandissement et pour le raccordement des villages additionnels 2004
    Réhabilitation du rail du pont racleur 2004
    Réhabilitation du bâtiment d’entreprise 2003/2004
    Etude de faisabilité du raccordement de la step « Tiefes Tal » 2005
    Réhabilitation de stockage de boues 2005
    Réhabilitation de la station de relevage 2005/2006


 

projet6

Station d’épuration d’association fonctionnelle pour l’assainissement Lauter-Rems

  • Association fonctionnelle pour l’assainissement Lauter – Rems
  • Conception à partir de 2002, Construction 2005 / 2006
  • Dans la step une stabilisation de boues par voie de digestion est construite pour diminuer la quantité des boues par une réduction de la masse organique ce qui va réduire les coûts de décharge. L’ouvrage principal est un digesteur avec un volume de 1.600 m³ conçu comme tour de 15 m de hauteur en béton armé avec une tour d’escaliers adossée et les équipements techniques comme par exemple l’injection du gaz. Par l’utilisation du gaz de digestion dans des groupes électrogènes compactes une grande partie de l’énérgie nécessaire pour l’opération de la step sera mise en disposition par auto-production (100 % du besoin en chauffage, 50 % du besoin en électricité). La filière gaz consiste en un gazomètre comme bassin tampon pour la production d’électricité et 2 moteurs à gaz à 40 kW puissance électrique. Dans un nouveau bâtiment technique tous ces équipements seront installés. En tant que dernière unité dans la filière boues un nouvel épaississeur secondaire avec un volume de 400 m³ sera construit pour stocker les boues digérées avant pressage.

 

projet8

Traitement des eaux usées de l’usine textile Erzgebirge

  • Société de traitement de textile Erzgebirge SARL & Co. KG D 09465 Cranzahl
  • 1996 – 2002
  • Après des essais à échelle réduite de plusieurs variantes de traitement des eaux usées en provenance de la colorisation de textiles la solution optimale pour le procédé était élaborée et mise en place : Une station du type SBR (un réacteur à fonctionnement séquentiel, Sequencing Batch Reactor), en deux filières et un prétraitement anaérobie pour la dé-colorisation.

 

projet9_1

Réhabilitation de la STEP Aalen-Unterkochen

  • Quantités d’aux usées communal max. 7 000 m³/d
    Effluent usine max. 7 300 m³/d

    Mesures d’investissement

    Réhabilitation du bassin de boue activée
    Optimisation de l’unité de dé-colorisation
    Renouvellement station de pompage des boues de retour
    Réhabilitation des armoires de commande
    Réhabilitation de l’unité de traitement des boues
    Réhabilitation du déssableur
    Réhabilitation du dégrilleur
    Essais au laboratoire pour la détermination du meilleur fonctionnement des composantes


 

projet10

Station d´Epuration de Drebach

  • Association Régionale de l´Assainissement autour de Zschopau / Saxe
  • 1995 – 1998
  • Après l´extension du réseau de Drebach, une station d´épuration communale est devenue nécessaire pour l´assainissement des eaux usées des nouvelles habitations. La station, d´une taille de 4 300 EW, sera réalisée en tant que stabilisateur de boues avec nitrification / dénitrification.
    Il est à noter que l´industrie de production de viande qui se trouve dans la région requiert à elle seule un tiers de la capacité de la station. A travers la mise en œuvre standard de bassins circulaires, la planification optimale avec écoulement gravitaire en utilisation du dénivelé naturel du terrain et l´utilisation d´équipement poussé pour le bassin de décantation secondaire, des coûts de réalisation très économiques en dessous de 350 euro par équivalent/habitants ont pu être atteints.

 

projet11

Extension de la station d’épuration de Choutrana (Tunisie) Conseil technique

  • SCET Tunisie
  • 1997 – 2003
  • Après avoir chargé un entrepreneur général de l’extension de la station d’épuration de Choutrana à 700 000 pop.-équiv. (la plus grande station d’épuration de Tunisie), l’ONAS a recherché du soutien technique auprès d’un bureau d’études pour la réalisation des travaux. En collaboration avec le bureau d’études local, la SCET Tunisie, ce soutien a pu être assuré par plusieurs missions sur place.

    Projets de construction:

    Renouvellement de la grille
    Installation d’une construction autour du préclarificateur et renouvellement du transport des boues
    Transformation du bassin d’aération de l’aération prolongée à nitrification / dénitrification avec extension de la capacité de l’aération VBA = 66 700 m³, apport d’oxygène 5 695 kg O2 / h
    Construction d’une digestion avec quatre digesteurs à 5 400 m³
    2 épaississeurs secondaires à 1 750 m³
    2 gazomètres à 1 350 m³
    2 groupes électrogènes à 930 kW

    Déshydratation machinelle de boues avec 3 presses avec tamis à bandes


 

projet12

Réhabilitation du réseau d’assainissement de la caserne Tauber-Franken à Lauda

  • Office de construction d’Ètat à Schwäbisch Hall
  • 1997 – 1998
  • Réhabilitation du réseau d’assainissement entier de la base militaire suite à une évaluation et une classification des défauts rencontrés basé sur le schéma ISYBAU (schéma d’évaluation très repandue en Allemagne).
    Construction d’une route de 600 m. Reconception du traitement des eaux usées du traitement centralisé avec large séparateurs au traitement décentralisé à la source avec des séparateurs à coalescence. Pose d’environs 4 000 m de canalisations pendant le fonctionnement normal de la base militaire.